Oui, la route continue, UNE AUTRE ROUTE continue. Apparemment, l'idée d'un vin "de luxe" sans bois vous a enchanté ; ça fait d'ailleurs longtemps qu'il ne nous reste plus une bouteille du millésime 2010 d'Au village sans prétention. Voici le donc le 2011, pardon, les 2011 ! Car, nous vous l'avions promis, cette cuvée n'était que le premier virage d'une autre route, de cette autre façon de concevoir le vin du Sud. Désormais, dans la même veine, mais un cran au dessus en terme de sélection au terroir et donc concentration, arrivent Pas besoin d'être Jérémie et J'ai mauvaise réputation. Du carignan, parce qu'on est en Corbières, du grenache d'altitude et un tour de poivre de syrah. En cave, la recette reste toujours la même : en faire le moins possible ! Les jus sont embouteillés dans leur prime jeunesse, au sortir de la cuve, puis élevés sur lattes. Résultat, du fruit, énormément de fruit et une incroyable digestibilité. Des espèces de "grands vins de soif"…

Pour avoir plus sur chacune des cuvées, c'est ici: Au village sans prétention, Pas besoin d'être Jérémie, J'ai mauvaise réputation.

accueille fruitla terrela cueillette ⎜ la cavenotre goût les cuvéescontact